L’hypersensibilité, qu’est-ce que c’est ?

« Tu devrais t’endurcir », « Tu en fais tout un drame », « Tu réagis de manière disproportionnée », voilà ce que peut entendre quotidiennement quelqu’un d’hypersensible. Aujourd’hui je ressens le besoin de vous parler de mon hypersensibilité car je me rends compte que très peu de gens sont informés sur ce que c’est.

Comme son nom l’indique, l’hypersensibilité est une sensibilité particulière et bien plus poussée que la moyenne, il n’y a pas un modèle d’hypersensibilité, chacun l’est à sa manière mais je vais vous expliquer globalement en prenant exemple sur mon cas.

2019-06-10 08.25.44 1 (1).jpg

Photo @no_cdl.photography on instagram

L’hypersensibilité et les cinq sens

La vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût… Ces sens peuvent vous paraître banals, normaux, mais pour quelqu’un d’hypersensible ça peut vite se compliquer, je m’explique. Quand j’étais un peu jeune, beaucoup de gens de mon âge allaient en boîte, et après avoir tenté l’expérience je n’y ai plus jamais remis les pieds. Je suis extrêmement sensible à la lumière (même quand il y a beaucoup de soleil dehors) et surtout au bruit. Quand je vais à des concerts vous pouvez être sûrs que j’ai les boules quies, surtout que souvent je suis juste devant la scène. Je ne supporte pas les sons forts ou même les bruits imprévisibles comme un objet qui tombe.
Ce n’est pas mon cas, mais je sais qu’un certain nombre d’hypersensibles ne supporte pas le moindre contact physique, dans ce cas là on peut presque parler d’haptophobie mais c’est un sujet que je maîtrise moins car il ne me concerne pas.

2019-06-10 08.38.24 1.jpg

Photo @no_cdl.photography on instagram

Les inconvénients

• J’ai l’impression d’absorber toutes les émotions des personnes que je croise, mais également des personnes que je vois dans des films par exemple. Si quelqu’un est triste, je vais me mettre à sa place et être triste également. C’est pour ça que je m’interdis de regarder un bon nombre de film (non je ne regarderai pas La Ligne Verte, je vous assure que Le Pianiste et La Rafle m’ont déjà achevé..!). Cette empathie peut aussi avoir du bon, vous le verrez dans le paragraphe sur les avantages.

• Je suis à fleur de peau en permanence, j’ai l’impression que mon cerveau a peur d’avoir quelque chose à encaisser, du coup j’ai souvent la boule au ventre, c’est comme si je me préparais pour ne pas tomber de haut, tout en sachant que j’aurais mal quand même.

• Je suis tellement empathique que je me comporte avec les autres comme j’aimerais qu’on soit avec moi. Quand je dois annoncer quelque chose de désagréable je mets vraiment la forme, j’annonce ça en douceur, je choisi les bons mots pour blesser le moins possible. Malheureusement dans 90% du temps les autres ne se comportent pas comme ça avec moi et je suis donc très susceptible car je donne de l’importance aux mots. Je fais tout pour ne pas blesser les autres alors quand on me blesse j’ai tendance à trouver ça très injuste. Il ne sert donc à rien d’être agressif avec les hypersensibles, souvent ça fait l’effet inverse de ce que vous auriez aimé, je pense que pour avoir « ce que vous voulez » avec eux il faut avoir le même tact.
• Justement, lorsqu’on me blesse, je le garde souvent pour moi, j’encaisse beaucoup de choses qui ne me plaisent pas car je n’aime pas les conflits « inutiles ». Je suis donc souvent vexée ou déçue d’une réaction et j’encaisse, sauf qu’au bout d’un moment je me sens prête à exploser sans y arriver. Trouver un moyen d’extérioriser est primordial pour un hypersensible. Quand je n’ai aucun moyen « sain » d’extérioriser (comme chanter, ou exprimer mon côté artistique), il m’arrive de pleurer. Ce n’est pas forcément mauvais de pleurer, ça aide à passer à autre chose, ça fatigue aussi. On ne pleure pas seulement de tristesse.

Processed with VSCO with c9 preset

Photo @no_cdl.photography on instagram

Les « avantages »

• Pour revenir à l’empathie, le côté positif c’est que je pense être une bonne amie, du moins je suis à l’écoute et de bons conseils.
Si vous voulez une petite anecdote, quand je photographie des mariages, souvent à l’église je pleure tellement je trouve ça magnifique, et ça a déjà fait sourire des invités, car en plus je ne connais pas spécialement les mariés, c’est juste un beau moment.

• Mon empathie fait que je suis extrêmement patiente avec les gens également. J’ai été vendeuse, maintenant je travaille dans le tourisme alors je sais m’occuper des clients avec douceur et patience, même s’ils expriment un mécontentement.

• Je suis sensible à l’art sous toutes ses formes, j’aime la photographie, les tableaux, la musique, la littérature, même la sculpture, j’aime être devant une oeuvre d’art et essayer de ressentir ce que l’auteur a voulu transmettre.
Je pense que mon hypersensibilité est un atout dans mon métier de portraitiste, je capte le meilleur de chacun et je crois que ça se ressens dans mes photos. Il parait que beaucoup d’artistes sont hypersensibles.

2019-05-15 05.45.12 1.jpg

Il y a encore quelques points que je ne rangerais ni dans avantages ni dans inconvénients.
Je suis en analyse permanente de tout, chaque détail compte. Je suis sensible aux mots et j’analyse souvent les conversations que je viens d’avoir. Faites attention aux mots que vous employez, souvent les gens parlent sans réfléchir, ou même disent des choses qu’ils ne pensent pas sous le coup de la colère, les hypersensibles n’oublieront pas ces mots-là.
Il m’arrive aussi d’être dans ma bulle, de me poser des questions sur le monde, sur la vie, je me rends compte que j’étais comme ça même enfant, je me souviens que j’avais moins de 10 ans et que je me posais des questions comme « qui suis-je vraiment ? », « quel est mon but ici ? ». Ca me fait drôle d’écrire ça.
Je suis passionnée, que ce soit en amour ou même avec ce qui me fait vibrer comme ma passion pour la photo, ou des artistes que j’aime. Je suis prête à beaucoup par passion. Ce qu’on aime est lié à notre sensibilité d’une certaine façon.

J’oublie certainement plusieurs points mais l’essentiel est là en ce qui me concerne, et d’après les quelques articles que j’ai lu, ce que j’ai écrit concerne un grand nombre d’hypersensibles. Pour résumer, je dirais que l’hypersensibilité pousse à tout vivre intensément, que ce soit dans le positif ou le négatif. Avec le temps on apprend à vivre avec, je sais que je ne pourrais pas changer mais je fais des efforts pour être plus agréable. Si vous connaissez un hypersensible, j’espère que cet article vous aidera a comprendre cette personne pour mieux réagir avec elle, car lui dire de s’endurcir ou d’arrêter de réagir de façon que vous jugez disproportionné ne sert à rien, rassurez-la au lieux de la culpabiliser.

Es-tu hypersensible ? Si oui t’es-tu reconnu dans cet article ?

11 commentaires sur “L’hypersensibilité, qu’est-ce que c’est ?

  1. Merci Wendy 🙏🏻
    Je me reconnais dans tous les termes et propos que tu emplois.
    Les larmes sont effectivement une jolie conséquence d’un stress permanent, qui peut paraître « normal » mais qui ne l’est pas.
    Je te comprend et te soutient. 😌

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ton article , je suis hypersensible aussi , pas tout à fait dans les même cas que toi mais je pleure facilement pour certaine choses en plus du faite que je n’arrive pas à aller vers les gens , j’ai encore du mal à accepter sa , parfois sa m’énerve mêmes de me dire mais pourquoi je pleure pour sa , il faut que j’aprenne a vivre avec .
    J’adore se que tu fait en tout cas continue comme ça ^_^

    Aimé par 1 personne

  3. Je vous lis et je me retrouve dans ce que vous dites.

    Super article et les photos vont bien ensemble.
    Je vous conseille vraiment de regarder La Ligne verte, c’est magnifique d’émotion. Oui ok j’ai pleuré un sacré paquet de fois.

    Par contre, je ne vous conseille pas de lire « Philadelphia » avec Tom Hanks dans le film. C’est un avocat près à devenir associé et qui commence à ressentir les maux du Sida. Alalala les 60 dernières pages, impossible de retenir mes pleurs et mes reniflements 😉

    Bon Week end

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour avoir pris le temps de me lire!
      Un jour j’aurais peut-être le cran de regarder ce film, je n’ai pas pu regarder « la vie est belle » entièrement déjà… Merci pour les conseils et avertissements du coup!

      Passez une bonne fin de journée 🙂

      J'aime

  4. Je découvre ton blog grâce à ton compte Instagram j’aime beaucoup je me reconnais pas mal dans cet article je suis sensible aussi peut être des fois un peu trop. Mais ça fait partie de moi. Bises

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s