Une grande artiste peint mon corps

J’ai découvert l’univers de Mam’zelle Pastel il y a plusieurs années sur Facebook. J’ai tout de suite été émerveillée par son talent et par ça façon de raconter des histoires à travers le body painting. Les années ont passé, je suis restée une fidèle abonnée et admiratrice, puis elle est par hasard tombée sur mon univers, et m’a demandé si je pouvais lui servir de modèle. J’ai été à la fois tellement flattée, impressionnée, et un mélange d’enthousiasme et d’intimidation, j’ai accepté sur le champ!

Ma légère intimidation s’est dissipée quand j’ai rencontré Mam’zelle Pastel en vrai, ce jour là, elle maquillait des enfants qui avaient plein d’étoiles dans les yeux en la regardant. Il faut dire qu’elle est très belle et que ses maquillages font rêver petits et grands! Ce qu’elle arrivait à peindre en moins de cinq minutes était impressionnant de détails, on aurait dit une fée qui donnait un coup de baguette magique pour faire sourire les enfants, elle faisait ça avec une facilité étonnante.

J’ai donc eu la mission de réfléchir à ce que je voulais qu’elle peigne sur moi ainsi que la pose que je devais adopter. On ne dirait pas comme ça mais je vous assure que c’est difficile! Plusieurs idées sont venues à moi, leur point commun était la féminité et la nature. J’ai donc soumis mes idées à Mam’zelle Pastel et elle a choisi ce qui l’inspirait le plus. Je vous avoue que j’ai failli me dégonfler car quelques jours avant je lui ai écrit pour lui dire que je voulais seulement être peinte sur le haut du corps… Puis j’ai réfléchi et j’ai trouvé que c’était une si belle occasion de me mettre à nu (c’est le cas de le dire), j’ai donc retiré ce que je venais de dire et pris mon courage à deux mains.

Le jour J est arrivée, je suis passée chez Amélie, ma coiffeuse. C’est une fille que j’aime beaucoup car elle est à l’écoute et très créative, et comme c’était plus pratique que mes cheveux soient attachés lors de la peinture, on s’est dit que ça serait une bonne idée de faire une coiffure sympa! Amélie m’a fait un chignon entourée d’une tresse, avec mes cheveux fraîchement colorés, c’était magnifique!

Une fois coiffée, je me suis mise en route pour rejoindre Mam’zelle Pastel, qui m’a accueilli avec sa bonne humeur et son sourire légendaire !

« A poil jeune fille ! »
Cette phrase m’a fait mourir de rire, elle a su détendre l’atmosphère !

Pendant que je réfléchissais à quelle pose serait la meilleure, je me suis mise instinctivement dans une position et on a su que c’était la bonne, la peinture humaine que je m’apprêtais à devenir se formait petit à petit.

IMG_20190910_131703_1.jpg

Je ne me sentais pas nue face à elle, elle me regardait avec des yeux d’artiste et j’étais donc détendue, en plus elle a mis mon groupe préféré, Cats on Trees ! Ces presque cinq heures sont passées rapidement car nous discutions beaucoup, j’ai découvert une femme formidable, une femme qui connaissait les femmes et les aimait profondément. Mam’zelle pastel, ou plutôt Frédérique, m’a sublimé.

WR_6730.jpg

Je me dépasse de plus en plus et j’avoue que c’est agréable et thérapeutique, je me découvre d’une autre façon, et j’aime beaucoup ça! Qu’en pensez-vous ? Auriez-vous relevé ce défi ?

maquillage : Mam’zelle Pastel
coiffure : Amélie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s